Tout ce qu’il faut savoir sur la kératodermie palmoplantaire

kératodermie palmoplantaire

Au titre des pathologies dermatologiques rares, la kératodermie palmoplantaire (KPP), cette anomalie qui cause l’hyperkératose. En effet, c’est une pathologie qui existe sous plusieurs formes et ses causes sont aussi nombreuses que diverses. Toutefois, il est heureux de savoir qu’on arrive à la prévenir et même à la traiter pour le bonheur des souffrants. Pour mieux vous informer à son propos, voici ce que vous devez essentiellement retenir.

Définition et différentes catégories de la KPP

Comme introduit, la KPP est une anomalie qui provoque l’hyperkératose chez les personnes qui en souffrent. Et par hyperkératose, entendez l’épaississement anormal cutané au niveau palmaire et mammaire.

Pour ce qui est des catégories de la kératodermie palmoplantaire, il en existe principalement 3 à savoir : les kératodermies héréditaires, les kératodermies palmoplantaires acquises et celles que l’on associe à d’autres affections de la peau.

Les symptômes de la KPP

Les personnes qui souffrent de la kératodermie palmoplantaire présentent généralement les mêmes symptômes. Au prime abord, la taille et l’épaisseur de la paume de leurs mains ainsi que celles de la plante de leurs pieds accroissent anormalement, et c’est justement cet accroissement qui est dénommé hyperkératose.

De plus, leurs peaux deviennent moins souples et elles éprouvent en conséquence de la difficulté à faire bouger leurs différentes articulations, précisément celles des orteils et des doigts. C’est surtout sans oublier que la couleur de leurs peaux tend vers un ton jaunâtre ou grisâtre et une vacuolisation périnucléaire se forme toujours à la surface de leurs peaux.

Par addition, il serait utile de préciser que ces mêmes patients souffrent de la kératinocyte au niveau des couches épineuses et granulaires cutanées. Dans le même temps d’ailleurs, des fissures très douloureuses et une hyperhidrose se remarquent sur leurs peaux. Toutefois, il sied pour finir de mentionner qu’il existe, par delà tous ces points, bien d’autres symptômes qui ne peuvent être entièrement développés à ce niveau.

kératodermie palmoplantaire

Les causes de la KPP

Il ne serait pas anodin de commencer par préciser que les causes des KPP sont fonction de chaque catégorie ou forme. Mais dans la plupart des cas, c’est une maladie qui est acquise et est donc liée aux traumatismes qu’aurait accumulés le souffrant. Cependant, cela n’empêche pas de rappeler qu’il y a de ces formes de KPP qui sont spécialement plutôt causées par des infections, des génodermatoses et des pathologies dermatologiques, pour ne citer que ces motifs.

De la prévention de la KPP

Il n’est pas vraiment possible de prévenir la KPP héréditaire puisqu’elle est justement héréditaire, c’est-à-dire transmise d’une génération à l’autre. Mais pour ce qui concerne celle relative à une dermatose ou à une infection, les mesures de prévention ne sont rien d’autre que celles qui sont proposées pour éviter la dermatose ou l’infection elles-mêmes. Par ailleurs, il urge de souligner qu’une bonne hygiène de vie et une bonne hydratation peuvent vous permettre de pallier efficacement la pathologie qu’est la KPP.

La KPP : comment la traiter ?

Pour les personnes qui sont atteintes d’une KPP acquise, on leur exige généralement de traiter d’abord la maladie responsable de leur mal. Et pour ce qui concerne les patients qui souffrent d’une KPP héréditaire, on leur prescrit habituellement des rétinoïdes systémiques. Sinon, toutes les personnes qui souffrent d’une forme de KPP donnée se voient généralement recommander les médicaments kératolytiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 5 =