Avoir de petits points sur son pénis a toujours été un peu gênant. Généralement, l’apparition de ces boutons sur la verge peut s’expliquer par plusieurs causes. Si certains de ces boutons sont normaux, d’autres ne le sont pas. Et pour en avoir le cœur net, une consultation auprès d’un médecin est d’ailleurs la solution la plus adéquate. Si vous lisez cet article, c’est que vous faites face à cette difficulté ou vous avez un proche qui est dans le cas et qui stresse. C’est bien normal. Découvrez à travers ce sujet les différentes causes possibles de l’apparition de ces boutons sur le pénis et quelques astuces pour vous en débarrasser.

Les boutons sur la verge : naturels

Table des matières

Tous les boutons sur la verge ne sont pas forcément signe d’anomalie. Il y en a qui sont naturels. Ce sont par exemple les grains de Fordyce et les papules perlées ou couronnes perlées.
Les grains de Fordyce ou taches dites de Fordyce sont des boutons de couleurs blanche ou jaune qui peuvent se former autour de la tige de la verge. Ressemblant généralement à des grains de blé, il s’agit de glandes sébacées qu’on peut enlever ou laser en cas de gêne. Notons que ce type de bouton est inoffensif et ne présente aucun danger pour la santé.
Les papules perlées constituent la seconde catégorie de boutons bénins qui peuvent apparaitre sur votre pénis. De couleur blanche rosée, elles sont la conséquence d’un développement avancé des glandes de la verge. Localisées très souvent à la base de la verge, elles entourent celle-ci comme une couronne. Les papules perlées apparaissant chez au moins 40 % des hommes et comme dans le cas des grains de Fordyce, elles peuvent être enlevées pour des raisons de gêne ou des raisons esthétiques.
En dehors des grains de Fordyce et des couronnes perlées, on peut aussi parler entre autres boutons des étiquettes de peau et poils incarnés. Les étiquettes de peau sont en effet des boutons mous qui s’observent chez les hommes d’un âge moyen. Les poils incarnés quant à eux sont certes sans conséquence sur la santé sexuelle, mais peuvent être sujets à des infections et donc avoir des
dommages plus tard.

 

Les boutons dus aux infections sexuellement transmissibles

Si certains boutonssur la verge  sont naturels et bénins, d’autres sont des signes d’une maladie sexuellement transmissible. C’est le cas par exemple du papillomavirus, de l’herpès, de la mycose et de la syphilis qui sont des symptômes d’une IST.

Le papillomavirus

Le papillomavirus constitue en cas de boutons sur la verge, l’une des premières causes infectieuses.
Les boutons causés par ce type de virus sont généralement sous forme de taches ou de plaques et ont une couleur rose ou brune . Encore appelés crêtes de coq, les boutons issus du papillomavirus se caractérisent par un gonflement de la peau localisé soit sur le gland, le fourreau ou encore le
prépuce.

L’herpès

Il s’agit du virus responsable du « bouton de fièvre ». En effet, très contagieux, ce virus se transmet par voie sexuelle. Il se caractérise par une inflammation du prépuce ou du gland. On parle de
balanoposthite. On peut aussi rencontrer des cas d’urétrite : inflammation de l’urètre. Très douloureux, les boutons sont, soit des vésicules contenant des liquides ou soit des lésions du tissu
habituellement douloureux et de couleur rouge.

La mycose

Rappelons avant tout propos qu’il s’agit d’une infection qui touche beaucoup plus les femmes que les hommes. La mycose est le développement anormal d’un champignon (Candida Albicans) présent sur les muqueuses. Les hommes non circoncis, sous traitement, ou encore immunodéprimés sont susceptibles d’être beaucoup plus atteints.
Une fois atteint, elle se manifeste par des démangeaisons, des rougeurs ou inflammations au niveau du gland ou des plaques blanc-rose sur la verge.

La syphilis

Cette infection sexuelle est l’une des plus connues chez l’homme, car très contagieuse. Il s’agit d’une infection bactérienne dont la transmission se fait par voie sexuelle. Elle est à l’origine de l’apparition d’une plaie ou chancre sur la verge qui peut s’étendre rapidement aux nerfs et aux viscères. Cette plaie est généralement sous la forme d’un bouton couleur jaune entouré de rouge.

Autres causes possibles

Outre les différentes causes ci-dessus mentionnées, la présence d’un bouton sur le pénis peut être due à plusieurs autres origines. Au nombre de celles-ci, on peut évoquer en premier des causes
inflammatoires. Celles-ci s’expliquent et se manifestent par des taches rougeâtre-blanchâtre sur le pénis. Elles peuvent ne pas donner lieu à des démangeaisons. Ensuite, nous avons des causes allergiques qui peuvent être source de prurit. Nous avons après des causes locales. Celles-ci peuvent se justifier par un excès d’hygiène entrainant par moment quelques picotements suivis de boutons.

Enfin, nous avons les précarcinomes. Légèrement en relief, ceux sont des taches rougeâtres qui apparaissent et se développement sur le gland et ne disparaissent point. Nous vous suggérons de
consulter un médecin quand vous avez des taches qui ne répondent à aucun traitement. Quand rien n’est fait, il peut y avoir des tumeurs malignes conduisant à des complications.

Astuces pour se débarrasser des boutons sur la verge

Le premier réflexe à avoir est la consultation d’un médecin spécialiste : dermatologue ou gynécologue. Quel que soit le cas, il faut éviter la procrastination, car quand les traitements ne sont
pas faits à temps, on peut assister à des complications pouvant aller jusqu’au cancer. Ainsi, dans le cas du papillomavirus, des traitements locaux ou à la crème peuvent être prescrits afin
de détruire les lésions et soutenir le système immunitaire . Le médecin peut aussi opter pour un traitement au laser surtout quand les lésions sont trop étendues.
Pour ce qui est de l’herpès par exemple, un traitement par médicament antiviral est recommandé après avoir consulté son médecin. Il en est de même pour la syphilis qui requiert un traitement antibiotique. De même, il est fortement recommandé au patient de faire consulter ses partenaires sexuels pour plus de prévention. Enfin, pour le traitement de la mycose, il faut suivre rigoureusement les prescriptions du médecin traitant.

En définitive, nous pouvons retenir que les boutons sur le pénis peuvent avoir six différentes causes. Elles peuvent être naturelles, ou provenir d’une quelconque infection. De même, elles peuvent aussi être dues à des allergies, ou des inflammations. Enfin, il peut s’agir de cause locale ou de précarcinomes. En dehors des boutons naturels qui sont bénins, la consultation auprès d’un médecin généraliste ou d’un dermatologue est requise pour endiguer très tôt le mal et pour éviter des complications.

Charte des Municipales
Logo
Enable registration in settings - general