Les piercings au penis contrairement aux autres types de piercings, peuvent entraîner certains risques, certes mineurs, mais non moins importants. L’une d’entre elles est la possibilité de se blesser ou de blesser son partenaire lors d’un rapport sexuel. Le frottement du bijou, pourrait blesser l’intérieur du vagin, provoquant un léger saignement. Qu’ils soient sur les organes génitaux masculins ou féminins, les deux peuvent entraîner un risque de rupture du préservatif et, au cas où, de contracter une MST.

Et « pour se rappeler que, dans la plupart des cas, il ne se passe rien, il suffit de s’en remettre à des personnes expérimentées et de suivre les instructions.

Le temps nécessaire à la guérison complète après l’application d’un piercing au penis varie beaucoup d’un individu à l’autre, car ce temps dépend à la fois de l’emplacement du piercing et des caractéristiques individuelles de la personne qui le porte. La cicatrisation finale de la plaie percéedans les organes génitaux masculins est de 4 semaines à 10 mois.

 

Comment protéger son penis d’infections ?

Afin d’éviter l’apparition d’infections, il est conseillé de soumettre le piercing et la partie dans laquelle il se trouve à un nettoyage quotidien minutieux. Lavez avec un savon désinfectant 2 fois par jour jusqu’à la cicatrisation, mouillez à l’aide d’un coton et d’eau chaude pour enlever les croûtes, mais faites attention à ne pas laisser la matière sèche entrer dans le trou. Faites mousser avec du savon désinfectant et lavez bien le piercing, en rinçant soigneusement en vous assurant que toutes les traces de savon ont bien été éliminées du trou.

Les personnes qui ont subi un piercing au penis doivent également s’abstenir d’avoir des relations sexuelles au moins pendant les premiers jours (2 semaines à titre indicatif) et utiliser une protection contre les maladies sexuellement transmissibles jusqu’à la guérison complète.

Le piercing génital ne doit pas être pratiqué sur des personnes de moins de 18 ans, car le développement physiologique n’est pas encore terminé.

Le piercing du pénis entre sans aucun doute dans la catégorie des piercings les plus douloureux de tous les temps.

Le piercing du pénis est sans aucun doute l’un des plus douloureux jamais pratiqués, pourtant de plus en plus de personnes, par curiosité ou pour d’autres raisons, choisissent de se percer le pénis. Il est certain que la décision de percer une partie aussi intime et délicate est également liée à d’autres raisons, qui vont bien au-delà de l’aspect purement esthétique : le pénis est un organe génital qui est souvent caché et la simple apparence ne justifierait pas une telle souffrance. Le perçage du pénis peut en fait améliorer la sensibilité et rendre les expériences sexuelles plus satisfaisantes et plus intéressantes, non seulement pour la personne qui le pratique mais aussi pour son partenaire, qui peut bénéficier de la stimulation du bijou. Aujourd’hui, nous allons voir quels sont les types de piercings au pénis les plus populaires et les plus demandés et ce qu’il est important de savoir avant de faire un trou dans les parties intimes !

Si vous souhaitez agrandir votre pénis peut-être que vous êtes intéressé par le sizegain ou cet article pour une solution naturelle.

 

Percing du pénis : combien de types existe-t-il ?

Il existe 3 grands types de piercings au pénis, et chacun d’eux a une caractéristique particulière : il est donc conseillé de bien s’informer avant de procéder, afin d’opter pour la solution la plus appropriée à votre cas !

 

1. Piercing du frenulum

Le perçage du frenulum est appelé ainsi en raison de la position dans laquelle il est placé : c’est le type le plus populaire et il est pratiqué dans le but d’améliorer la stimulation lors des rapports sexuels. Ce piercing du pénis se fait sur le frenulum et est le plus facile à réaliser. De plus, la période de cicatrisation, par rapport aux autres types de piercing du pénis, est rapide car elle ne dépasse pas 4 mois. Quant au bijou, on applique un anneau qui peut entourer ou non tout le bout du pénis, selon vos préférences.

 

2. Prince Albert

Le piercing du pénis du Prince Albert est également l’un des plus faciles à réaliser : le trou est percé sur l’articulation entre le gland et l’extrémité du pénis, en sortant de l’urètre. Ce piercing est considéré comme le plus stimulant jamais réalisé du point de vue des rapports sexuels et n’est même pas excessivement douloureux par rapport à d’autres types. La période de cicatrisation de ce piercing du pénis est comme celle du frenulum, soit 4 mois. Habituellement, comme un bijou, on applique une bague avec deux boules aux extrémités.

3. Piercing d’Apadravya

Ce type de piercing est beaucoup plus complexe que les précédents et a également un temps de guérison plus long : l’apadravya se fait par un trou vertical à l’extrémité du gland, qui peut traverser l’urètre ou être placé autour de celui-ci. Ce piercing du pénis est difficile et long à réaliser, il nécessite un professionnel particulièrement compétent et expérimenté et prend en moyenne 6 mois pour une guérison complète. L’apadravya, cependant, est assez populaire car il a également été mentionné dans le Kamasutra précisément en raison de ses propriétés érotiques, capables de faire plaisir aux hommes comme aux femmes.

 

Piercing au Penis : Tout savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *