Comment apprécier le problème des douleurs au rein sans fièvre ?

douleur rein sans fièvre

Les douleurs aux reins sont bien réelles. Elles se manifestent à la suite d’une infection comme la pyélonéphrite et bien d’autres maladies encore. Plusieurs traitements sont disponibles en cas de douleurs au rein sans fièvre. Le premier est un traitement antibiotique et le deuxième traitement consiste à recourir aux immunosuppresseurs. Au préalable, un diagnostic doit se faire pour savoir comment orienter le traitement. Plus dans ce guide.

Les causes des douleurs au rein

Le rein est un organe important pour l’organisme. Il participe à l’élimination des déchets et produit des hormones utiles à la régulation de la pression sanguine. Les reins peuvent régler la quantité de sels minéraux qui passe dans le sang.

Cependant, à un certain moment de l’existence, il y a plusieurs troubles qui peuvent affecter les reins et entraîner des douleurs. Plusieurs causes sont indexées dans la plupart des cas. Quand les douleurs au rein arrivent, on peut soupçonner une élévation de la pression sanguine ou un durcissement des artères. Il y a aussi la néphrite qui cause des douleurs au rein.

Il s’agit d’une inflammation au niveau des reins qui peut avoir pour origine une infection ou une réaction auto-immune, au cours de laquelle, le système de défense immunitaire s’attaque directement aux reins et les endommage.

Par ailleurs, on a d’autres maladies comme la maladie polykystique qui peut causer des douleurs au rein. Il ne faut pas oublier les troubles métaboliques et la consommation de médicaments qui peuvent être nocifs, particulièrement pour les tissus rénaux.

Quels sont les symptômes et les éventuelles complications possibles ?

Quand vous souffrez de troubles rénaux, outre les douleurs, il existe des symptômes qui indiquent l’origine du mal. Par exemple, si l’origine des troubles est une infection, l’individu touché peut présenter la fièvre élevée. Parfois, en cas de Pyélonéphrite sans fièvre, ce symptôme peut ne pas se manifester alors que la douleur au rein continue.

Un autre symptôme fréquent en cas de troubles et douleurs des reins est l’abondance de l’urine. La quantité d’urine évacuée est souvent importante. L’urine même peut contenir du sang et des concentrations anormales d’éléments chimiques.

Le diabète est aussi un trouble des reins qui peut causer des douleurs. Les problèmes des reins qui entraînent la douleur peuvent amener aussi :

  • Une situation de gonflement des paupières et des pieds ;
  • Une hypertension artérielle ;
  • La fatigue ;
  • L’essoufflement ;
  • Des nausées ;
  • Un mauvais goût à la bouche ;
  • Une perte de kilo ;
  • La confusion, etc.

Dans le pire des cas, les douleurs peuvent conduire à une défaillance totale et chronique de l’organe et augmenter le risque de mort.

douleur rein sans fièvre

Comment traiter et prévenir les douleurs au rein sans fièvre ?

Avant de traiter, il faut diagnostiquer dans un premier temps. Lorsque vous allez voir un médecin, il propose une analyse d’urine et de sang. Rarement, une tomodensitographie accompagnée d’une biopsie du tissu rénal peut être demandée. Tout ça permet de vérifier la concentration du sucre, du sang, des protéines et des cétones dans l’organisme.

Après le diagnostic, un traitement est préconisé. Les antibiotiques sont prescrits la plupart du temps lorsqu’il n’y a rien de bien grave. Cependant, le traitement peut devenir plus complexe lorsqu’il y a une inflammation des reins. Dans ce cas, les immunosuppresseurs comme les corticostéroïdes sont recommandés. La prise d’un médicament diurétique peut aussi s’avérer utile dans certaines situations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 3 =