Quel traitement a-t-on pour la bronchite asthmatiforme ?

bronchite asthmatiforme traitement

Beaucoup de personnes ont tendance à confondre la bronchite asthmatiforme à une simple crise d’asthme. Cependant, cette maladie est bien différente et elle traite d’une manière bien spécifique. Découvrez comment traiter la bronchite asthmatiforme à travers la lecture de cet article.

Bronchite asthmatiforme : c’est quoi en réalité

La bronchite asthmatiforme est une forme d’infection aiguë des voies respiratoires inférieures. Elle provoque des symptômes similaires à ceux d’une bronchite classique tout en présentant des signes respiratoires presque identiques à ceux de l’asthme. D’autre part, elle se caractérise par une croissance intense de l’encombrement bronchique. Vous devez en revanche garder à l’esprit que la bronchite asthmatiforme est totalement différente de l’asthme et que ces deux maladies n’ont rien avoir en commun.

Quels sont les symptômes permettant de reconnaître une bronchite asthmatiforme ?

La bronchite asthmatiforme présente plusieurs caractéristiques qui permettent de l’identifier assez rapidement. Il s’agit entre autres de :

  • La fièvre modérée
  • La respiration non régulière
  • La toux grasse
  • Douleurs au niveau du thorax
  • De la fatigue
  • Etc.

Notez que vous n’aurez pas forcément à ressentir tous les symptômes énumérés ci-dessus. Cependant, lorsque quelques-uns des symptômes perdurent pendant plus d’une semaine vous devez consulter votre médecin. Cela vous permettra d’éviter une surinfection bactérienne lorsque votre bronchite asthmatiforme est d’origine bactérienne.

Quels sont les traitements en cas de bronchite asthmatiforme ?

Les traitements pour la bronchite asthmatiforme sont multiples. Vous aurez à choisir votre traitement en fonction de l’origine de la maladie : virale ou bactérienne. Les traitements naturels quant à elle sont utilisés uniquement pour soulager les symptômes.

Le traitement médicamenteux pour la bronchite asthmatiforme

Lorsqu’une personne souffre de la bronchite asthmatiforme, le premier traitement qui lui est recommandé est celui à base de médicament. Comme médicament, vous pouvez prendre du paracétamol ou un antipyrétique afin de diminuer votre fièvre. Les corticoïdes sont également utilisés, car ils ont un rôle anti-inflammatoire surtout au niveau des bronches. Pour finir, vous pouvez utiliser un bronchodilatateur en aérosol comme une ventoline. Cette dernière facilitera votre respiration.

À savoir, vous devez éviter les antibiotiques, car elles ne sont d’aucune utilité dans le traitement d’une bronchite asthmatiforme virale. Cependant, votre médecin peut vous en prescrire si votre maladie est d’origine bactérienne.

Le traitement naturel pour la bronchite asthmatiforme

Comme le traitement précédent, le traitement naturel aide également à soulager les symptômes de la bronchite asthmatiforme. En revanche, le traitement naturel est plus simple et peut être facilement suivi.

En premier lieu, vous devez vous hydrater en buvant au moins 1,5 L d’eau chaque jour. Cela vous permettra d’évacuer efficacement les glaires dues à la toux. Deuxièmement, vous devez faire des inhalations de vapeur d’eau afin de permettre le dégagement des voies respiratoires. En troisième position, vous pouvez faire des décoctions avec du gingembre. Il est fortement déconseillé de fumer pendant que vous suivez le traitement naturel, car le tabac inhibe la cicatrisation de vos lésions bronchiques.

bronchite asthmatiforme traitement

Combien de temps la bronchite asthmatiforme peut-elle durer ?

En général, la bronchite asthmatiforme quand elle est aiguë peut durer pendant trois à quatre semaines. Les symptômes quant à eux, ne partent pas tous en même temps. La toux sèche par exemple peut disparaître au bout de trois jours tandis que la toux grasse peut prendre jusqu’à trois semaines avant de disparaître. Lorsque vous suivez un traitement spécifique, les symptômes comme les douleurs thoraciques et les gênes respiratoires peuvent disparaître au bout de quelques jours. Si vous avez des symptômes qui perdurent pendant plus de quatre semaines, vous devez consulter votre médecin traitant le plus rapidement possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + seize =